La poterie d’Art de Ciboure, Robert BRANDHOF



 

La Poterie de Ciboure est créée en 1919 par les artistes Floutier, Lukas et Villote. Rapidement Villote en prend seul la tête. En 1945, Rodolphe Fischer achète l’entreprise qu’il transmet ensuite à son fils Max.

 

Robert Brandhof, artiste d’origine néerlandaise, installé au Pays Basque, souhaitant travailler la céramique, se rapproche de la Poterie en 1992. Commence alors un travail de collaboration avec Max Fischer.

 

Le binôme introduit une nouveauté technique ; en effet, les poteries de Ciboure sont jusque-là peintes au pinceau, ce qui n’est pas l’outil de prédilection de l’artiste. Max Fischer lui propose alors de graver au couteau les assiettes en céramique.  

 

Brandhof collabore avec la poterie jusqu’à sa fermeture en 1995. Très marqué par cette expérience, il rend hommage à la Poterie de Ciboure dans ce livre d’art publié en 2011 en 9 exemplaires dont le premier est conservé au département des estampes de la Bibliothèque nationale de France. En 2016, il fait don à la ville de Bayonne pour le Musée Basque du deuxième exemplaire.

 

Le document présente 7 prises de vues immortalisant la Poterie les derniers jours de son existence. La technique adoptée est l’héliogravure au grain. Elle consiste en un tirage en gravure à partir d’une plaque cuivre qui aura reçu l’empreinte d’un cliché. L’auteur a également fait don à la Ville des 7 plaques de cuivre également conservées au Musée Basque.